Le Collectif devient l’association Just’ Echanges

En 2011, quelques citoyens, inspirés par les expérimentations sur d’autres régions (notamment Toulouse et le Sol Violette), convaincus du pouvoir de résilience d’une monnaie locale, se réunissent autour de ce projet : mettre en place une monnaie locale sur le Narbonnais.

2012 : Plusieurs réunions, des articles dans la presse, le soutien de la collectivité du Grand Narbonne, et l’organisation d’un week-end Monnaie Locale, avec la projection d’un film, animé par Philippe Derudder, suivi de 2 jours de réflexions-ateliers à Bages en 2012 ont permis d’ouvrir ce Collectif à d’autres citoyens intéressés par la démarche.

Quel mode de fonctionnement ? Quel mode de gouvernance ? Rédaction des statuts, rédaction de la Charte, monnaie fondante ou pas ? Financement ?… Toutes les réflexions de fond ont animé les réunions fin 2012. Les ateliers ont permis l’écriture collaborative de la Charte, la rédaction des statuts…

2013 : La maison “Monnaie Locale” avait ses fondations : les 4 valeurs-socle pouvant regrouper des citoyens, sur un territoire donné. Le Collectif pouvait devenir association.

Ce qui fut fait, lors de la 1ère Assemblée Générale constitutive. Mais avec quel nom ? Chacun des présents a pu donner ses propositions, qui ont été votées à main levée.

Et le nom qui a été retenu a été donné in extrémis par Pierre Mounié, agriculteur à la retraite : l’association loi 1901 s’appellera donc Just’Echanges.

Just’Echanges comme les échanges économiques qui ont été développés par la construction du Canal du Midi ;

Just’Echanges comme des échanges justes et équitables, de marchandises, produites localement, dans une monnaie non spéculative.

La gouvernance sera collégiale, par le C.L.A.P. (Comité Local d’Animation et de Pilotage) composé des représentants de chaque Collège.

Seuls les adhérents pourront faire circuler la monnaie locale.

Les adhérents de Just’Echanges signeront la Charte des 4 valeurs-socle.

L’adhésion des professionnels du réseau sera validée par un Comité d’Agrément, chargé de retranscrire le critère de progression choisi annuellement par chaque professionnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils