Journal des infos 2015

2015 : une année palier

Janvier 2015 : les bonnes résolutions sont là, mais sans la décision de mettre en place une structure référente pour organiser et développer, point d’évolution !

« Un bilan 2015, en ombre de 2014

L’année 2014 avait été motivante et laborieuse : constitution du réseau des néo-Prod’acteurs (qui ont fait confiance à Just’Echanges alors que la monnaie CERS n’était pas encore née), création et impression des « bons d’échange » CERS, modélisation des Comptoirs de Change, impliquant un gros travail de suivi sur l’échange des € en CERS, par le biais d’enveloppes pré-préparées, animation du réseau CERS avec les « Noël en CERS« …

Las, la MLC CERS a quand même souffert du syndrome de l’accouchement ! Les membres actifs, souvent fondateurs, après 1, 2 ou 3 ans d’engagement et d’efforts, se sont permis de « souffler » : en effet, la MLC CERS était née sur le Narbonnais, cela méritait bien une pause !

Or, après la naissance, il faut grandir si on veut rester en vie ! Le CERS était prêt à fonctionner, avec des « bons d’échange’ magnifiques (aux dires des autres MLC) ; développer le réseau CERS  et assurer le suivi quotidien (coordination, développement du réseau prod’acteurs…), demandait des personnes disponibles dans les heures ouvrables = ou  des retraités, ou des salariés, ou des prestataires… qui doivent être rémunérés.

En 2014, le soutien financier du Grand Narbonne avait permis d’imprimer les « bons d’échange », démarcher les prod’acteurs, assurer les réunions citoyennes, bâtir la communication… Les élections municipales courant 2014 ont entraîné pour Just’Echanges le changement de référent, avec l’impossibilité de faire présenter ce projet aux nouveaux élus (pourtant, il y avait eu unanimité de vote positif -sauf 2 abstentions- début 2014, toutes mouvances confondues).2015-actions menées Just'Echanges et le CERS

En 2015, sans subvention, qui aurait pu salarier (ou régler en prestations) 2 personnes-structure à temps choisi, Just’Echanges, qui n’a pas su trouver d’autres ressources, n’a pu développer le réseau CERS harmonieusement autour d’actions structurelles.

Les actions menées autour du CERS MLC

Ont permis d’asseoir le réseau existant, assurer la gestion quotidienne, participer à des actions locales, tisser des liens et participer aux réflexions de groupe avec d’autres monnaies locales au niveau national.

Les chiffres du CERS MLC fin 2015 :

  • 280h de bénévolat, autour de 2 principaux agissants
  • un déficit comptable maîtrisé à -292€, grâce aux dons (hébergement = loyer+charges offert par le propriétaire, dépliants pris en charge par la mairie de Narbonne, soutiens citoyens d’adhérents..)
  • 92 adhérents pour faire circuler le CERS (« comme le vent circule entre les habitants », pour rappeler les mots de la marraine du CERS Kathy Falguera)

Le résultat :

Sur les 7730 CERS mis en circulation, 5169 CERS ont effectué 1 reconversion, avec re-départ en circulation dans les enveloppes de change. Le nombre de CERS circulants fin 2015 est de 4000 CERS environ, ce qui est un résultat honorable pour une première année, par rapport à d’autres MLC, et compte tenu du manque de moyens.

La conclusion :

Si cette année 2015 peut être considérée comme perdue, elle n’en est pas moins essentielle, car elle a permis de retrouver la motivation et l’envie des adhérents du réseau CERS, pour développer cette monnaie d’échanges, porteuse de valeurs et de sens, à utiliser comme un bulletin de vote sur notre quotidien.

Le CERS MLC existe bien en Narbonnais, prêt à être utilisé pour développer l’économie locale et retrouver du lien social. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils